Le Carnet

Comment lire les articles ?

Chaque étape de notre CARNET DE VOYAGE est racontée ci-dessous.

Il vous suffit de cliquer sur la partie qui vous intéresse.

LIMA

Iles Ballestas et oasis de Huacachina

NAZCA et Puerto Inka

LA PANAMERICAINE

AREQUIPA 

Vallée et Canyon de Colca

Lac TITICACA

CUSCO

Vallée Sacrée des Incas

MACHU PICCHU

DERNIERS JOURS

 

Sinon, laissez vous porter par le hasard : tout ce que nous avons vu au Pérou est superbe !!

Merci pour votre patience

 

TRADUCTION DU BLOG EN :

ANGLAIS

ESPAGNOL

VIETNAMIEN

  (clic sur la langue choisie)

 

 

 

 

 

 

 

 

13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 09:50

AREQUIPA - Page 4 - COUVENT DE SANTA CATALINA

Près de la place d'Armes se trouve une petite merveille qu'on ne soupçonne pas, a priori, en passant devant.

Et pourtant, lorsqu'on évoque le COUVENT DE SANTA CATALINA à AREQUIPA, une phrase revient systématiquement, comme un lieu commun : "une ville dans la ville".

Tout a été dit et écrit sur ce couvent et j'aurais l'impression de faire du plagiat à essayer de décrire le lieu (20.400 m2 tout de même !) que nous découvrons accompagnés par Patricia, une guide attachée au site, Maverick n'étant pas autorisé à commenter la visite.

J'ai trouvé cette représentation graphique sur internet (merci à l'auteur) :

SANTA CATALINA

et cet article sur "Le Monde" - voyage, qui résume mieux que je ne pourrais le faire l'histoire du couvent :

Extrait : "Des hommes ont construit, à la fin du XVIe siècle, ce village dans la ville, vaste dédale de patios fleuris, de placettes aux fontaines gazouillantes et de rues sinueuses aux noms andalous (Séville, Grenade, Cordoue, etc.), mais aucun n'y a officiellement vécu.

Car ce village, avec ses églises, chapelles et cloîtres, est un couvent, celui de Santa Catalina, l'un des plus anciens, des mieux conservés et des plus vastes du continent américain puisqu'il couvre 20.400 m2.

 Il compta jusqu'à 500 pensionnaires. Aujourd'hui, une quarantaine de religieuses y occupent le quart de sa superficie, isolées du public, autorisé à visiter les lieux depuis 1970. Ces carmélites respectent les vœux de pauvreté et de silence qu'elles ont prononcés. Ce ne fut pas toujours le cas dans l'histoire de cette forteresse, où l'on remonte le temps jusqu'aux magnificences de l'ère coloniale."   .....  suite

 

Je vais donc vous parler de ce couvent à travers quelques images et anecdotes que j'ai retenues et qui ne reviennent pas forcément dans les récits plus ou moins officiels  qu'on trouve sur internet !.

Il est bien évident que tout au long de la visite le récit que nous fait Patricia de la vie des nonnes est très édulcoré par rapport à l'article ci-dessus. Mais j'aime bien les deux facettes.

En tout cas, on en prend plein la tête et les yeux. Premièrement parce que l'histoire du couvent est très intéressante et deuxièmement parce que l'architecture du couvent est ... comment dire ?, à couper le souffle : des cours, des galeries, des jardins, des parterres de fleurs ... ouah ! des murs d'un bleu profond d'un côté, couleur brique de l'autre, des rues paisibles et des cellules encore plus ! (paisibles, c'est le moins qu'on puisse dire, le jour n'y entre jamais pour certaines).

n'oubliez pas la loupe sur l'image avec votre souris 

La visite se prolonge pendant deux heures, au moins, que nous n'avons pas vu passer  parce que Patricia a sû capter notre attention mais également compte tenu de la dimension du site.

Nous croiserons trois nonnes très joyeuses !!!. Rien à voir avec ce qu'on imagine lorsque l'on visite les cellules. Leurs conditions de vie se sont nettement adoucies. Premièrement, elles ne sont plus confinées, et ensuite : voilà ci-dessous leur jardin de détente aujourd'hui.

SANTA-CATALINA-JARDIN-ACTUEL-DES-NONNES.JPG

Dans l'une d'entre elles, un peu plus grande que les autres, il y a une photo de la Supérieure qui l'avait occupée. Pas très engageante, la Supérieure !!! : ses traits sont vraiment très  sévères : rien dans sa physionomie n'encourage à essayer d'en savoir plus.

Patricia nous explique alors qu'il était interdit - sous peine de péché d'orgueil - de reproduire les traits du vivant de la personne. Donc ce que nous voyons, est le portrait réalisé sur son lit de mort !!. 

Dans la cellule ci-dessous, nous avons tout loisir d'admirer l'ingéniosité des soeurs pour obtenir de l'eau "potable". On remplissait la partie supérieure - en roche volcanique, donc poreuse - d'eau, et 7 heures après on avait un litre d'eau claire récupéré dans le récipientdu bas.

SANTA-CATALINA-CUISINE-ET--FILTRE.JPG

 

Ici nous sommes dans une autre cellule où la seule clarté qui y pénètre est celle qui vient de la terrasse sur le toit à laquelle on accède par l'escalier.

SANTA-CATALINA-CELLULE.JPG

Les nonnes vivaient là avec leur(s) servante(s) qui pouvaient avoir à peine 10 ans !

 

Fontaine ? Filtre à eau ? :

l'eau s'écoule doucement...

 

SANTA-CATALINA-FILTRE.JPG

 

Après la fontaine, le puits :

 

 

SANTA CATALINA PUITS

L'impression générale qui se dégage de la visite des cellules "privées", comme des parties communes : cuisines, réfectoire, etc... se traduit d'abord par une couleur de fumée  : c'est sombre et poussiéreux et ensuite par le mot réclusion, ou enfermement... comme vous voudrez.

Tout cela contraste avec l'environnement extérieur tout en couleurs et qui semble exploser de vie !!

La visite se poursuit dans les petites ruelles, puis près d'un lavoir formé par des demi amphores disposées de part et d'autre d'un canal

SANTA-CATALINA--LAVOIR.JPG

et situé en bordure d'un superbe jardin 

SANTA-CATALINA-JARDIN.JPG

avant de se terminer sur le toit terrasse afin d'admirer AREQUIPA et le célèbre volcan MISTI. (vous vous souvenez ? depuis ce matin on nous l'annonce et les nuages ne nous ont jamais permis de l'apercevoir. Et bien, là, si vous regardez bien la photo, vous distinguerez une masse plus sombre au milieu des nuages .... c'est lui !!

SANTA-CATALINA-MISTI.JPG

Je ne voudrais pas que vous quittiez SANTA CATALINA sans regarder la vidéo ci-dessous que j'ai trouvée sur You Tube et que je trouve très bien faite (merci au Mr retraité de Toulouse qui l'a réalisée)

N'oubliez pas de passer plein écran (clic sur les 4 flèches en bas à droite de la vidéo) et bonne visite  

 

 

Et si je vous parlais de mon mal des montagnes avant de partir ?. Les granules (voir , dernière phrase de l'article) que m'a fait prendre N. tout à l'heure sur la PLAZA DES ARMAS ont fait leur effet : et quel effet !!! j'agis sur cette terrasse comme si j'avais fumé un pétard !!

La tête tourne, je me sens légère, pas très stable sur mes jambes et je rigole !!!. Et ce n'est que le début !!.

Mais nous décidons quand même d'aller à la procession : il est juste temps.

 

SANTA-CATALINA--REPOS.JPG

 

 

commentaires

Philippe 13/06/2010 16:23



Très instructif et très "vivant" l'article sur Arequipa et le couvent de Santa Catalina. En bonus, j'ai pu visionner une vidéo dans laquelle j'ai tout compris!!!



Mayta Capac 01/12/2010 16:03



C'est très bien, ça !!. Je suis ravie que tu ais apprécié.
BIZ



Alice HUGO 22/05/2010 20:25



Ah, j'ai enfin réussi à visionner la vidéo ! J'ai bien fait d'insister : magnifique par les images autant que par le discours. Et ce  Let it be  "péruvianisé" ,en fond :
un pur moment d'allégresse !



Alice HUGO 22/05/2010 20:16



J'ai lu avec avidité l'article du Monde : instructif et quelque peu jubilatoire. Et j'ai adoré ton diaporama et ses "marque-page" !


Mais je vois que cela ne s'arrange pas, côté "délirium". Et dans un couvent, en plus ! Mécréante, va !!!



Contact

Pour nous contacter,
cliquez ci-dessous :

E MAIL

Coups de coeur

DESTINATION AMERIQUE DU SUD viventura

------ 

LOGO-PERUVEO.gif

  ------------

 

TERRES PERUVIENNES

logo-terres-peruviennes.gif

  PASIOANDINA

logo-passion-andina.gif

 

DESTINATION VIETNAM AGENDA TOUR

PLANETE-VIETNAM.jpg

DESTINATION MONDE

(un site plein de ressources)

logochris_120x120.jpg

ARTISANAT PERUVIEN

inca-ayar-perou.jpg