Le Carnet

Comment lire les articles ?

Chaque étape de notre CARNET DE VOYAGE est racontée ci-dessous.

Il vous suffit de cliquer sur la partie qui vous intéresse.

LIMA

Iles Ballestas et oasis de Huacachina

NAZCA et Puerto Inka

LA PANAMERICAINE

AREQUIPA 

Vallée et Canyon de Colca

Lac TITICACA

CUSCO

Vallée Sacrée des Incas

MACHU PICCHU

DERNIERS JOURS

 

Sinon, laissez vous porter par le hasard : tout ce que nous avons vu au Pérou est superbe !!

Merci pour votre patience

 

TRADUCTION DU BLOG EN :

ANGLAIS

ESPAGNOL

VIETNAMIEN

  (clic sur la langue choisie)

 

 

 

 

 

 

 

 

13 février 2016 6 13 /02 /février /2016 11:06

Tout autour du site de PISAC et jusqu’au fond de la vallée les Incas ont aménagé d’impressionnantes terrasses qui s’étalent sur 65 hectares.

ANDENNES-A-PISAC.JPG

Ces terrasses étaient destinées aux cultures et en particulier à cette culture originaire des Andes, le maïs.

MAIS

Le territoire andin est considéré à juste titre  comme l’un des berceaux de l’agriculture moderne. On prête d’ailleurs aux Incas la création des andennes (cultures en terrasses), mais en fait ils ont seulement perfectionné cette technique dont l’origine remonterait à la civilisation pré-incaïque de Tiahuanaco.

ANDENNES DANS LA VALLEE SACREE

 

Cette technique résolvait ainsi les problèmes d’eau et surtout l’érosion des sols. De plus ces andennes étaient construites dans des endroits où régnaient des micro-climats.

Ainsi dans cette partie de la vallée les Incas avaient développé la culture de dix sept variétés de maïs dont le “blanc impérial” le meilleur maïs, ainsi que la maïs noir, ci-dessous :MAIS-copie-1.JPG

MAIS.jpg

 

 

 

 

 

Une légende péruvienne raconte d’ailleurs que c’est le Dieu Pachacamac qui aurait donné naissance au maïs. A sa mort, ses dents se seraient changées en grains de maïs.

Une autre légende raconte qu’un noble inca serait tombé dans un puits en se promenant. Son père, le dieu Soleil, aurait arrosé la terre de ses larmes, la rendant fertile. Les grains des épis de maïs qui poussèrent dès lors seraient donc les larmes d’or du Soleil.

A coté du maïs se cultivaient également l’arachide, le coton, le poivre et la coca.

En bas des escaliers incas, le village moderne de Pisac avec son marché quotidien.

 

MARCHE DE PISAC

Avec le maïs les andins préparent une boisson, la chicha, (ak'a en quechu).
La chicha peut être très suave (peu d'alcool) ou très forte.
Une autre variété de chicha, la chicha morada , est préparée à base de maïs violet foncé.
La tradition veut que la chicha ait été découverte lors d'inondations qui auraient eu lieu près d'entrepôts, gâchant ainsi la récolte de maïs en provoquant une germination et donc un maltage partiel.


Les Incas refusèrent alors de jeter le maïs et préférèrent goûter la boisson obtenue.

 

 

 

commentaires

Guillemette Mathieu 03/06/2012 10:24


Quel génie!Il ne nous rete qu'à tirer quelques leçons de ces fabuleux héritages!

Mayta Capac 17/06/2012 11:01



Merci Guillemette
et pardon pour le retard à répondre. (je n'étais plus connectée).
En ce qui concerne le maïs, je dois avouer que j'adore les deux légendes qui y sont attachées !


Bon dimanche



Contact

Pour nous contacter,
cliquez ci-dessous :

E MAIL

Coups de coeur

DESTINATION AMERIQUE DU SUD viventura

------ 

LOGO-PERUVEO.gif

  ------------

 

TERRES PERUVIENNES

logo-terres-peruviennes.gif

  PASIOANDINA

logo-passion-andina.gif

 

DESTINATION VIETNAM AGENDA TOUR

PLANETE-VIETNAM.jpg

DESTINATION MONDE

(un site plein de ressources)

logochris_120x120.jpg

ARTISANAT PERUVIEN

inca-ayar-perou.jpg