Le Carnet

Comment lire les articles ?

Chaque étape de notre CARNET DE VOYAGE est racontée ci-dessous.

Il vous suffit de cliquer sur la partie qui vous intéresse.

LIMA

Iles Ballestas et oasis de Huacachina

NAZCA et Puerto Inka

LA PANAMERICAINE

AREQUIPA 

Vallée et Canyon de Colca

Lac TITICACA

CUSCO

Vallée Sacrée des Incas

MACHU PICCHU

DERNIERS JOURS

 

Sinon, laissez vous porter par le hasard : tout ce que nous avons vu au Pérou est superbe !!

Merci pour votre patience

 

TRADUCTION DU BLOG EN :

ANGLAIS

ESPAGNOL

VIETNAMIEN

  (clic sur la langue choisie)

 

 

 

 

 

 

 

 

15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 10:34

Henri, qui vous a fait partager les souvenirs de son voyage au Pérou en Juin dernier,  me demande de faire paraître ce que l'on peut appeler "son coup de gueule" à propos de l'exploitation touristique qui est faite de certaines espèces et notamment de la Buse Bleue des Andes dont la photo figure dans cet article accompagnée du commentaire suivant de ma part :

"Près de cette église, nous sommes intrigués par cette scène : en fait il s'agit d'un  aigle captif, domestiqué par les villageois."

Revoilà la photo

Canyon de Colca devant église MACA

Je partage totalement le point de vue d'Henri, mais pour être tout à fait honnête, je dois préciser qu'au moment où nous avons pris cette photo (devant l'Eglise de MACA et non à CHIVAY) nous n'avons été importunés par personne. Nous nous sommes même interrogés sur la présence, en ce lieu (devant l'église de Maca) de ce superbe animal ...

A présent je passe la plume (! ) à Henri.

"A propos d’une photo...

"En voyant la photo montrant un aigle je tenais à donner mon point de vue .... 

Plus précisément celle qui présente un aigle captif (il me semble qu’il s’agit d’une buse aguia ou Buse Bleue des Andes).  

Nous visitions cette région il y a quelques mois, (Juin, 2011). Effectivement c’est une région magnifique, riche d’une faune et flore typiques à cette région.

Chivay est le point de départ pour la visite du canyon de Colca et du lieu-dit, Cruz Del Condor. Sur la place de Chivay se trouvaient marchands, et bien sûr des touristes ....et là, des locaux présentaient des aigles apprivoisés aux touristes.

Pour quelques soles, ces oiseaux passaient d’épaules à épaules et on les obligeait à prendre des poses de stars pendant que d’autres faisaient des photos  !!

Quelle tristesse de voir ces oiseaux contraints aux exhibitions, eux qui ont besoin d’espace et de liberté...

Comprendront-ils un jour, avant qu’il ne soit trop tard que les rapaces ne sont pas des animaux domestiques, tels que.... Alpagas ...lamas... qui font le bonheur des touristes.

Il est clair que les touristes contribuent à l’épanouissement d’un pays, d’une région, d’un site, tant que cela n’affecte pas son environnement. Et j’approuve totalement la réintroduction des condors dans le Canyon de Colca, peut être aussi pour attirer les touristes. Nous ne pouvons qu’encourager cette volonté à rééquilibrer la nature (disons à ce qu’elle ‘’revienne’’ comme elle était par le passé)

Mais ce qui me choque, c’est de voir ces rapaces utilisés comme moyen lucratif.

Aujourd’hui on exhibe des buses, demain, on verra des condors faire les beaux sur les épaules des touristes et par la même occasion contribuer à sa disparition.

Donc soyons vigilants à ce genre de commerce... C’est peut être un moyen de sauvegarder ces espèces.

Henri."

commentaires

Kermit la grenouille 07/12/2011 10:27


Pour répondre à Henri, je dirai que dans TOUTES les contrées touristiques, de par le monde, on assiste à ce genre de comportement. Et j'ajouterais : so what ? Nous avons nos chiens
domestiques : sont-ils plus malheureux en "captivité" ?... Á condition d'avoir de bons maîtres - et cette buse bleue, grassouillette et altière ne me semble pas maltraitrée - je ne vois
rien d'insupportable au "commerce" des locaux. Sinon... n'amenez plus vos enfants au cirque, dans les zoos ou les parcs animaliers ! (pourtant ludiques, souvent, et pleins d'enseignement propre à
éveiller - justement - l'intérêt de chacun par la découverte).
Ceci n'est que mon modeste point de vue. Par ailleurs, j'apprécie autant les photos de voyage de Henri, que j'ai aimé celles, joliment commentées, de Mayta Capac. Aussi, je vous
salue cordialement, fringants voyageurs ! 

mAYTA capac 09/12/2011 08:57



bonjour Kermit,


vous savez ce que m'évoque cet échange ? Je suis fille de paysan, j'ai grandi dans une ferme jusqu'à l'âge de 10 ans. Le rapport aux animaux (domestiques ou sauvages) était bien différent de
celui des nouvelles générations. On n'hésitait pas à "espeiller" un lapin ou un lièvre, à tuer un cochon, à faire travailler un cheval ... etc .


Les rapports, disais-je  ressemblaient beaucoup plus à ceux de la culture amérindienne - ou même des pays andins encore aujourd'hui -  : on remercie la nature mère pour ce qu'elle nous
apporte, mais on la respecte.


C'est peut-être cette notion de respect qui disparaît devant l'appât du gain.


Mais tout en comprenant Henri dans son indignation - qui est légitime quant il s'agit de la survie d'une espèce -, je pense que les populations de ces pays à forte densité touristique ne sont pas
totalement à blâmer lorsqu'elles essaient de tirer parti de la curiosité des touristes.



Contact

Pour nous contacter,
cliquez ci-dessous :

E MAIL

Coups de coeur

DESTINATION AMERIQUE DU SUD viventura

------ 

LOGO-PERUVEO.gif

  ------------

 

TERRES PERUVIENNES

logo-terres-peruviennes.gif

  PASIOANDINA

logo-passion-andina.gif

 

DESTINATION VIETNAM AGENDA TOUR

PLANETE-VIETNAM.jpg

DESTINATION MONDE

(un site plein de ressources)

logochris_120x120.jpg

ARTISANAT PERUVIEN

inca-ayar-perou.jpg