Le Carnet

Comment lire les articles ?

Chaque étape de notre CARNET DE VOYAGE est racontée ci-dessous.

Il vous suffit de cliquer sur la partie qui vous intéresse.

LIMA

Iles Ballestas et oasis de Huacachina

NAZCA et Puerto Inka

LA PANAMERICAINE

AREQUIPA 

Vallée et Canyon de Colca

Lac TITICACA

CUSCO

Vallée Sacrée des Incas

MACHU PICCHU

DERNIERS JOURS

 

Sinon, laissez vous porter par le hasard : tout ce que nous avons vu au Pérou est superbe !!

Merci pour votre patience

 

TRADUCTION DU BLOG EN :

ANGLAIS

ESPAGNOL

VIETNAMIEN

  (clic sur la langue choisie)

 

 

 

 

 

 

 

 

17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 18:02

Les historiens décrivent souvent la surprise des conquérants espagnols à la vue de ces ponts suspendus entre gorges et canyons.

pont--suspendu-inca.jpgCes ponts étaient adaptés à la façon de se déplacer des Incas, la roue leur étant inconnue.

Ils étaient très utiles aux chasquis pour porter les messages et les marchandises le long du réseau routier.

Les ponts suspendus étaient faits de deux contreforts de chaque côté du canyon, reliés par de nombreuses cordes en fibre naturelle (ichu).

Deux cordes supplémentaires servaient de rampes. Celles qui soutenaient le pont étaient renforcées par des branches tressées ; c’est pourquoi ils étaient assez solides pour supporter le poids des Espagnols à cheval.

Cependant, les ponts étaient si lourds qu’ils avaient tendance à se creuser au milieu et à se balancer fortement lors de vents violents.

Ils n’en sont pas moins un excellent exemple de l’ingéniosité et de la capacité d’innovation des Incas.

Une des raisons de leur fiabilité venait du fait que chaque câble était remplacé chaque année par des villageois locaux, notamment par les membres du mita (service public inca).

Dans certains cas, des paysans avaient l'unique tâche de veiller au bon entretien des ponts et à les réparer si besoin afin que les routes Incas puissent êtrte empruntées sans interruption.

Ces réparations étaient dangereuses et donnaient parfois lieu à des accidents mortels. 

Les plus grands ouvrages de ce genre étaient situés dans le canyon d'Apurimac, au nord de la route principale menant à Cuzco

 

Source : "101 raisons d'être fier du Pérou

commentaires

Contact

Pour nous contacter,
cliquez ci-dessous :

E MAIL

Coups de coeur

DESTINATION AMERIQUE DU SUD viventura

------ 

LOGO-PERUVEO.gif

  ------------

 

TERRES PERUVIENNES

logo-terres-peruviennes.gif

  PASIOANDINA

logo-passion-andina.gif

 

DESTINATION VIETNAM AGENDA TOUR

PLANETE-VIETNAM.jpg

DESTINATION MONDE

(un site plein de ressources)

logochris_120x120.jpg

ARTISANAT PERUVIEN

inca-ayar-perou.jpg