Le Carnet

Comment lire les articles ?

Chaque étape de notre CARNET DE VOYAGE est racontée ci-dessous.

Il vous suffit de cliquer sur la partie qui vous intéresse.

LIMA

Iles Ballestas et oasis de Huacachina

NAZCA et Puerto Inka

LA PANAMERICAINE

AREQUIPA 

Vallée et Canyon de Colca

Lac TITICACA

CUSCO

Vallée Sacrée des Incas

MACHU PICCHU

DERNIERS JOURS

 

Sinon, laissez vous porter par le hasard : tout ce que nous avons vu au Pérou est superbe !!

Merci pour votre patience

 

TRADUCTION DU BLOG EN :

ANGLAIS

ESPAGNOL

VIETNAMIEN

  (clic sur la langue choisie)

 

 

 

 

 

 

 

 

15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 10:08

VALLEE SACREE DES INCAS - Page 2 - LES SALINES DE MARAS

Peu après avoir quitté CHINCHERO, nous abandonnons également la bonne route et les paysages somptueux (cultures  de maïs au premier plan, glacier au fond)

VALLEE SACREE

pour tourner à gauche et nous arrêter presque aussitôt près d'une petite cahute en bois, perdue au milieu de nulle part, de laquelle sort un péruvien pour composter notre pass (je ne sais plus si ça en fait partie) ou encaisser un droit d'entrée .

Nous nous dirigeons en effet vers les Salines de Maras. La route maintenant étroite et sinueuse domine la Vallée Sacrée des Incas à 3300 mètres d'altitude. Tout à coup, au détour d'un virage, nos regards plongent vers l'Urubamba, au fond, dans la vallée et restent accrochés à mi-pente par le spectacle de milliers de bassins de couleur ocre, se prenant pour une palette de peintre.

SALINES.JPG

Le spectacle - très inattendu - est saisissant !!! : devant nos yeux, à plus de 3.000 mètres d'altitude (pour nous qui sommes habitués aux paysages de Camargue !!) près de 4000 bassins étincellent au soleil, accrochés à la montagne.

La route d'accès se transforme en chemin sinueux et étroit, à tel point qu'il est impossible de se croiser et que notre chauffeur doit faire  marche arrière - sur l'air de la Lambada, souvenez-nous - pour laisser la place à un car qui s'aventure par là !!.

SALINES--DE--MARAS.JPG URUBAMBA-DS-LA-VALLEE-SACREE.JPG
SALINES-DE---MARAS.JPG SALINES-DE-MARAS.JPG

Une source (dont on pense qu'elle est en train de se tarir)  sort à 25 ° de la montagne, souvenir de l'époque où cette partie du globe était sous l'eau ! et alimente ces bassins d'origine pré-incas encore exploités de nos jours par les paysans de la région, réunis, là aussi en coopérative.

SALINES--DE-MARAS.JPG

L'eau canalisée est dirigée vers les bassins selon les besoins et le sel est ramassé à la main en ratissant la fleur de sel, puis mis en sac et monté à dos d'homme jusqu'aux dépôts.

Comme on peut l'imaginer sans peine, le travail de ces récolteurs est très pénible du fait de l'environnement inhospitalier et agressif pour le corps de ces hommes et femmes qui travaillent courbés, à cette altitude, sous un soleil implacable. Par ailleurs, je ne suis pas certaine que respirer du sel toute la journée soit également bon pour leurs poumons.

Avant de partir, nous faisons une halte près d'un petit étal afin d'admirer les différents stades du sel ainsi qu'un superbe panier des différentes sortes de variétés de maïs cultivés dans la vallée.

 

Pour ceux qui préfèrent une visite "animée" des Salines de Maras, voici un reportage récent d'ARTE (clic en bas à droite pour passer plein écran)

Depuis le plateau, première vision sur les Salines et la route d'accès
SALINES-DE-MARAS-VUES-D-EN-HAUT.JPG

 

Peu après nous traversons la ville d'URUBAMBA, encore marquée par les inondations récentes pour y déjeuner dans un restaurant qui finit tout juste de réparer les dégâts.

A LA SORTIE D'URUBAMBA

Le pont qui permettait d'atteindre CUSCO en 40 mn a été emporté par les eaux et Ruth nous explique que les locaux doivent faire, en attendant sa reconstruction, un détour de près de 2h30.

 

Ci-dessous - et plus particulièrement pour mes petits enfants qui n'ont jamais vu d'adobe - mur extérieur du resto, fraîchement reconstruit.

MURS-EN-ADOBE.JPG

J'ai dit dans un de mes précédents articles que deux d'entre nous n'avaient jamais été malades. Ce n'est pas tout à fait vrai. Ce jour-là, C. n'est vraiment pas bien et le trajet est très pénible, à tel point qu'elle ne partagera pas le repas avec nous, préférant rester allongée dehors, au soleil.

commentaires

Djessie 30/12/2014 07:40

Bonjour,
Paludier à Guérande, je vais me rendre dans ce magnifique endroit, pour apprendre la manière de récolte et surtout participer à celle-ci. Merci pour ce reportage très instructif, au palisir, et vous raconterais mon espérience. Djessie

Mayta Capac 30/12/2014 10:31

Bonjour Djessie,
J'adore ce genre de télescopage ! : le sel de guérande et le sel des Incas. Cela me donne envie d'écrire un article.
Mais après tout, puisque vous allez vivre cette expérience, pourquoi ne pas venir me la raconter à votre retour et la publier !!.
En tout cas, je sais d'avance que vous allez apprécier ce voyage-étude. Je suis sûre que vous en tirerez beaucoup d'expérience et apprécierez notre mode de vie (même si vos conditions de travail son rudes) après avoir observé ces gens courbés sous un soleil de plomb les pieds nus dans les salines.
Je suis sérieuse : j'aimerais vraiment avoir votre ressenti à votre retour.
En attendant, je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année 2014 et une excellente année 2015 avec ce voyage au Pérou dont vous reviendrez différent, j'en suis sûre;
Cordialement
Janine
PS :je viens d'intégrer un super documentaire d'ARTE sur les Salines de Maras à la place de l'ancienne vidéo dailymotion bourrée de pub.

denise 16/09/2011 10:46



Superbe en effet et assez inattendu à cette altitude je suppose !!


Une vraie palette de peintre !!


Bon week end



Mayta Capac 21/09/2011 17:27



merci amie voyageuse.
Bonne journée



Alice HUGO 13/07/2010 18:49



Extraordinaires, ces Salines ! Décidément, l'étonnement est toujours au bord des yeux ! Quelle diversité dans les paysages ! ...mais aussi dans ton récit, toujours informatif et
toujours empreint de ton intérêt pour la chose humaine. On est loin, ici, du circuit (bêtement) touristique, et c'est vrai que cele donne envie !



hotel a chamonix 09/07/2010 12:17



Je suis tombée un peu par hasard sur votre blog, à la recherche d'infos sur le Perou ayant le (encore vague) projet de me rendre là bas quelques temps avec mon compagnon. Tout ça ne me donne que
plus envie ! peut-être partirons-nous sur vos pas en novembre, en tout cas merci pour le partage des articles et photos, j'en sais un peu plus sur mon éventuelle prochaine destination !



Mayta Capac 09/07/2010 16:37



Je suis ravie de vous avoir confortée dans votre envie.
Comme je le dis dans un de mes articles, un voyage au Pérou c'est un voyage dans le temps et dans l'histoire.
J'ai énormément voyagé dans ma vie (dont un tour du monde, sac à dos !) mais ce voyage au Pérou ne ressemble à aucun autre.
Comme vous avez pu le constater, mon carnet de voyage n'est pas terminé. La parution des articles sur le Machu Picchu est prévue dans une quinzaine de jours.
Je vous souhaite une merveilleuse découverte et n'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez plus d'infos.



Contact

Pour nous contacter,
cliquez ci-dessous :

E MAIL

Coups de coeur

DESTINATION AMERIQUE DU SUD viventura

------ 

LOGO-PERUVEO.gif

  ------------

 

TERRES PERUVIENNES

logo-terres-peruviennes.gif

  PASIOANDINA

logo-passion-andina.gif

 

DESTINATION VIETNAM AGENDA TOUR

PLANETE-VIETNAM.jpg

DESTINATION MONDE

(un site plein de ressources)

logochris_120x120.jpg

ARTISANAT PERUVIEN

inca-ayar-perou.jpg