Le Carnet

Comment lire les articles ?

Chaque étape de notre CARNET DE VOYAGE est racontée ci-dessous.

Il vous suffit de cliquer sur la partie qui vous intéresse.

LIMA

Iles Ballestas et oasis de Huacachina

NAZCA et Puerto Inka

LA PANAMERICAINE

AREQUIPA 

Vallée et Canyon de Colca

Lac TITICACA

CUSCO

Vallée Sacrée des Incas

MACHU PICCHU

DERNIERS JOURS

 

Sinon, laissez vous porter par le hasard : tout ce que nous avons vu au Pérou est superbe !!

Merci pour votre patience

 

TRADUCTION DU BLOG EN :

ANGLAIS

ESPAGNOL

VIETNAMIEN

  (clic sur la langue choisie)

 

 

 

 

 

 

 

 

11 septembre 2013 3 11 /09 /septembre /2013 07:00

 

1°/ - PETITS PRESENTS

Lorsque l'on fait ses bagages pour un de ces pays lointains, on se demande toujours quoi emporter pour offrir une fois sur place aux gens et aux enfants du pays : 

-  et bien, pensez à un gros stock de "chouchous" et barrettes pour les petites filles,  (nous avons été "rançonnées" de toutes les nôtres sur le lac TITICACA !!)

IMGP1649.JPG 

-  Une guide, toujours sur ce même lac, nous a dit qu'elle avait énormément aimé les fromages (et notamment "la Vache qui rit !) que des touristes lui avaient offert : de véritables bonbons nous a-t-elle dit

-  Pensez également à du savon - type savon de Marseille - très apprécié également

 

2°/ - TELEPHONER DEPUIS L'ETRANGER

Je sais, aujourd'hui nous avons tous des téléphones portables. N'oubliez pas que si vous franchissez l'océan Atlantique vers les Amériques, il vous faut un téléphone "tribandes".

Comme je l'ai déjà dit plus haut, j'ignore ce que technologiquement cela signifie : pour moi un téléphone sert à téléphoner, c'est tout.  Mais, bon : si vous n'étiez pas au courant, vous voilà prévenus.

En ce qui me concerne, j'ai toujours utilisé la carte FRANCE DIRECT de FRANCE TELECOM : elle est gratuite.

Lorsque vous téléphonez de l'étranger avec ce moyen, c'est votre ligne principale qui est débitée (encore faut-il avoir une ligne FT, sinon mon conseil ne sert à rien).

Il vous suffit, avant de partir de relever le numéro - gratuit* - de FT à appeler depuis une cabine publique du pays que vous visitez. Une voix vous dit alors en francais :

- "France Direct, bonjour. Composez votre numéro de carte (qui est celui de votre ligne principale sans le 0) suivi immédiatement de votre code confidentiel".

Une fois cela fait, la même voix vous dit :

- "composez votre numéro (celui que vous appelez) suivi immédiatement de la touche dièse" (pas besoin de 33 ou autre truc !!). Le numéro suffit, comme si vous l'appeliez de France.

Et ça marche !!! (Je précise que je n'ai aucune action chez FT. Ah ! si, j'en ai 10, mais elles ne valent plus rien !)

* POUR LE PEROU c'est le numéro : 0 800 50 300

Une dernière chose cependant : j'ai dit que le numéro à appeler était gratuit. Dans certains pays - du Magreh sûrement pour l'avoir expérimenté - et d'autres certainement, il vous faut l'appeler avec une carte du pays : moi j'achète la carte la moins chère (3 dinars si je me souviens bien au Maroc - que je n'ai jamais "épuisés" puisque la carte ne sert qu'à composer le numéro France Direct).

 

3°/ - SOUVENIR DU MACHU PICCHU

Lorsque vous partez visiter le Machu Picchu, n'oubliez pas votre passeport.

Je vous rassure tout de suite : il n'est pas exigé pour accéder au site.

Mais par contre vous avez la possibilité de le tamponner avec le logo du site et la date de votre visite.

Cette "formalité" peut se faire dès le portillon d'accès franchi dans un petit bureau à gauche.

 

16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 08:00

 

Bien ! avant de poursuivre mon carnet de route, je voudrais revenir sur un aspect que je n'ai pas traité complètement.

L'un des visiteurs de mon blog y est arrivé après avoir tapé sur un moteur de recherche : "quoi prendre dans sa valise Pérou".

Se souvenir avant tout, d'une chose : les compagnies aériennes sont intraitables sur le poids des bagages (se renseigner auprès de sa compagnie, les poids variant de l'une à l'autre - en moyenne entre 20 et 23 Kg pour un bagage en soute par personne).

La taxe à payer en cas de dépassement est élevée. Donc, il est conseillé de peser sa valise avant de partir et de prévoir une marge, soit en soute, soit en bagage à main, pour les souvenirs que l'on ramène.

En ce qui concerne le climat, la première chose à savoir, c'est que le Pérou est situé dans l'émisphère sud : les saisons sont donc inversées.

Justement, à propos de saisons, on ne peut parler, comme nous avons coutume de le faire, de 4 saisons (tiens ! j'ai appris récemment en écoutant un météorologue, à l'occasion du "printemps" pourri et de l'épisode neigeux du début Mai 2010 dans le Sud de la France, que nôtre notion de Printemps et Automne - était une invention des poètes !!!. D'après lui, il y aurait deux saisons : l'hiver (tout peut arriver jusqu'au mois de Mai)  et l'été.

Ceci nous ramène au Pérou : comme le dit Philippe Pierre sur son site "La notion de saison perd quelque peu de son sens dans cette zone intertropicale et il existe 2 périodes principales"

- une période sèche qui va d'Avril à Septembre

- et une période humide d'Octobre à Mars.

Mais tout est relatif. Le temps peut varier sur de courtes distances en fonction de l'altitude et des régions visitées.

Il nous est même arrivé - à l'époque où nous y étions -, dans la région de CUZCO notamment, de connaître trois types de temps dans la même journée : frais la nuit, chaud, voire très chaud dans la journée et dans le même temps, froid parce que le ciel s'était couvert (avec ou sans pluie).

Sans prétention, voilà ce que nous avions mis dans nos valises sachant que la meilleure chose à faire c'est d'adopter la technique de l'oignon :

-  des vêtements que l'on peut "superposer" pour pouvoir les enlever si besoin, comme les différentes pelures.  

vetement superposés

- Aucun de nous n'avait pris d'anorak ou doudoune : simplement un ou deux vêtements chauds genre veste polaire (toujours rechercher à optimiser la légereté de la valise)

vetements chaud dans valise

vetement poncho

- un poncho en plastique - léger, prenant peu de place, et protégeant également le sac à dos  - pour la pluie

vetement casquette  

- de bonnes chaussures (de marche pour les visites et notamment le Machu Pichu, mais également des chaussures légères à porter pieds nus ). Bref, des chaussures dans lesquelles on se sent comme dans des pantoufles !!

Personnellement, j'avais amené trois paires de chaussures (marche, ville et crocs) et j'ai tellement souffert de la chaleur   que j'ai visité le Pérou en crocs !!, ce qui a fait rire pas mal de monde, mais le principal c'est de se sentir à l'aise.

- chapeau - de paille, bob, casquette ... (en ce qui me concerne, j'avais pris celui que j'avais ramené d'Australie, ce qui m'a valu le surnom de Crocodile Dundee sur les Iles Ballestas).

vetement chapeau

vetement chapeau péruvien

- médicaments habituels (ne pas oublier l'ordonnance) et se renseigner également auprès de son médecin pour le mal des montagnes  en fonction de son vécu, de sa forme... etc.

- voir aussi

Je pense avoir fait le tour de la question. Si toutefois vous souhaitez d'autres renseignements n'hésitez pas à nous contacter (le formulaire de contact est en haut à droite)

25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 07:00

MAL DES MONTAGNES - El Soroche

Voir l'article

mal des montagnes

 

1°/ MAL DES TRANSPORTS

Depuis que nous sommes partis de Lima, N. s'est installée devant dans le minibus. Elle souffre du mal des transports (de toutes les formes de transport !!).

En ce qui me concerne, je n'ai jamais pu me trouver sur un bateau - quelle que soit sa taille - sans me transformer rapidement en serpillère.

N. a choisi de se "shooter" à la coculine ... On ne peut pas dire que les résultats soient géniaux. O.K., elle ne vomit pas, mais elle est un peu dans un état second.

D. nous parle de son produit miracle (à base de plantes) :

- TRAVEL - les fleurs du bush (celui d'Australie, par l'autre !!) -

Croyez en une éternelle nauséeuse en bateau (et c'est le moins qu'on puisse dire) mais deux giclées de ce TRAVEL sur la langue et je n'ai pas eu le moindre spasme pendant les 3 heures de navigation aux iles Ballestas.

Ce produit s'achète dans certaines grandes pharmacies et en tout cas sur INTERNET.

Pendant tout le voyage nous avons tous, à un moment ou à un autre eu recours à lui.

 

AVANT "TRAVEL" mal-des-transports.JPG

APRES !!!!

mal-des-transports-apres.JPG

2°/ AMPOULES  

Après avoir passé la journée à parcourir des kilomètres dans LIMA, et comme je n'avais pu changer de chaussures en raison de notre retard au rendez-vous avec notre guide, je suis rentrée à l'hotel avec des pieds couverts d'ampoules (y compris SOUS la plante des pieds, ce qui ne m'était jamais arrivé !!).

Il faut savoir qu'il faisait plus de 30° (9° la veille en France !!)

 

ampoules

3°/ CHAUSSURES

J'avais amené trois paires de chaussures, dont des chaussures de marche que je mettais avec des petites chaussettes en coton.

A Aréquipa, je les ai portées le premier jour pour la visite et voilà ce que cela a donné à l'issue de la journée (chaleur, station debout, piétinement, et altitude) : le sang avait arrêté de circuler à la limite du haut des chaussures !!!

chaleur et chaussures

 

 

28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 07:00

 

Voici le programme que nous avons mis au point avec Terres Magiques des Incas  après plusieurs échanges de mails.

CIRCUIT  

Circuit

 

LE TEMPLE DU SOLEIL

(16 jours / 15 nuits)

 

 

 

Jour 1 : ARRIVÉE LIMA                                       Lundi 22 Mars

Repas : dîner

Accueil à l’aéroport international de Lima. Transfert (40 minutes) en véhicule privé à l’hôtel. Dîner et nuit à l’hôtel León de Oro (3 étoiles situé dans le quartier de Miraflores) :

http://www.leondeoroperu.com/

  

Jour 2 : LIMA                                                    Mardi 23 Mars

Repas : petit-déjeuner + dîner

Matinée de repos après le voyage de la veille. Visite de la capitale péruvienne en après-midi avec la partie centrale et coloniale (la cathédrale, San Francisco et ses catacombes, la place Mayor) et la partie moderne avec ses quartiers résidentiels en bord du Pacifique. Nuit à l’hôtel León de Oro.

 

Jour 3 : LIMA – BALLESTAS – HUACACHINA – NAZCA     Mercredi 24 Mars

Repas : petit-déjeuner + dîner

Départ très matinal pour Pisco (6h, 3h30 de trajet), situé à 235km au sud de Lima, par la route Panaméricaine. Arrivée à Pisco en milieu de matinée et départ depuis le port de Paracas, pour une excursion sur le Pacifique jusqu’aux splendides îles Ballestas, les « Galápagos péruviennes ». Découverte au passage du mystérieux candélabre, une figure géante de 150m de hauteur, gravée dans les collines de la côte. Départ ensuite vers Huacachina (12h30, 1h de trajet), surprenante oasis au cœur du désert et lieu de départ d’une ballade en buggy (2h) au milieu des dunes de sable. Continuation en fin d’après-midi vers Nazca. Installation, dîner et nuit à l’hôtel Wasipunko (2 étoiles simple, ancienne hacienda).

   

Jour 4 : NAZCA - AREQUIPA (2300m)                       Jeudi 25 Mars

Repas : petit-déjeuner + déjeuner typique

Survol en matinée des lignes de Nazca (35 minutes en avionnette), énigmatiques figures zoomorphiques dont certaines peuvent atteindre 80m de long. Retour à Nazca pour le déjeuner : la pachamanca, un authentique plat Inca. Départ ensuite en direction d’Arequipa (départ 13h30, 9h30 de trajet). Arrivée à Arequipa en toute fin de soirée. Nuit à l’hôtel Casa de Melgar (3 étoiles) :

http://www.lacasademelgar.com/

   

Jour 5 : AREQUIPA                                              Vendredi 26 Mars

Repas : petit-déjeuner + dîner

Matinée libre pour profiter de la « ville blanche » aux maisons construites en sillar, un matériau fait à base de lave volcanique séchée ou matinée de repos. Visite de la ville en après-midi avec la place d’armes, la compagnie de Jésus, le quartier de Yanahuara et le couvent de Sta Catalina, fondé en 1580 par une riche veuve, Maria de Guzman. Véritable ville dans la ville, le couvent est une citadelle murée avec ses ruelles, ses passages, ses perrons et ses petites places. Dîner. Nuit à l’hôtel Casa de Melgar.

   

Jour 6 : AREQUIPA                                            Samedi 27 Mars

Repas : petit-déjeuner + dîner

Visite en matinée du Musée des Merveilles Andines qui abrite notamment la célèbre momie Juanita, assurément l’une des momies les mieux conservées au monde. Après-midi de repos. Dîner. Nuit à l’hôtel Casa de Melgar.

   

Jour 7 : AREQUIPA - CHIVAY (3600m)                       Dimanche 28 Mars

Repas : petit-déjeuner + dîner

Départ pour Chivay, dans la vallée du Colca (3600m d’altitude, départ 8h30, arrivée 13h30). Passage à proximité du volcan Chachani et observation des vigognes dans la réserve de Salinas y Aguada Blanca. Découverte au passage des paysages lunaires, notamment au col de Pata Pampa à 4800m d’altitude. Descente dans la vallée vers Chivay. Possibilité de profiter des sources thermales chaudes de Chivay (activité optionnelle). Dîner. Nuit à l’hôtel Pozo del Cielo (3 étoiles) : http://www.pozodelcielo.com.pe

 

 

Jour 8 : CHIVAY - CROIX DES CONDORS – PUNO (3800m)     Lundi 29 Mars

Repas : petit-déjeuner + dîner

Départ tôt le matin (6h, 2h30 de trajet) pour la croix des condors, site d’observation privilégié où la probabilité de voir les condors se donner en spectacle est très élevée. En effet, des familles de condors andins habitent les parois rocheuses. Découverte également du canyon le plus profond du monde, atteignant 3000m de profondeur par endroit. Départ ensuite vers Puno (départ 13h30, 6h de trajet) avec la découverte des paysages sauvages de la pampa. Dîner. Nuit à l’hôtel Puno Plaza (3 étoiles) : http://www.punoplaza.com/


Jour 9 : PUNO – UROS – TAQUILE – PUNO                  Mardi 30 Mars

Repas : petit-déjeuner + déjeuner + dîner

Après le petit-déjeuner, transfert au port de Puno pour une croisière sur le lac Titicaca. Visite des célèbres îles artificielles construites en bambou par les Uros, peuple des hauts plateaux andins. Continuation ensuite jusqu’à l’île de Taquile (2h30 de navigation). Petite randonnée (environ 1h) pour gagner le village. Déjeuner dans un petit restaurant local et découverte des habitants avec leurs costumes traditionnels. Retour vers Puno en après-midi (3h de navigation). Dîner. Nuit à l’hôtel Puno Plaza.

 

  Jour 10 : PUNO – CUSCO (3400m)                          Mercredi 31 Mars

Repas : petit-déjeuner + déjeuner

Départ pour Cusco (départ 7h30, 7h de trajet). Visite pendant le trajet de Raqchi, le site du Dieu fondateur Wiracocha et d’Andahuaylillas, la chapelle sixtine andine. Déjeuner à mi parcours dans la petite ville de Sicuani. Arrivée à Cusco, capitale de l'empire Inca perchée à 3400 mètres d’altitude, en 2ème partie d’après-midi. Nuit à l’hôtel Amaru (2 étoiles situé au centre-ville) :

http://www.cusco.net/amaru/

 

Jour 11: CUSCO                                                  Jeudi 1er Avril

Repas : petit-déjeuner + dîner

Matinée libre de repos. En après-midi, visite de la cathédrale de Cusco et du temple du soleil (Qorikancha). Par la suite, visite des quatre ruines incas autour de Cusco : Sacsayhuamán (ancienne forteresse célèbre pour sa célébration annuelle de l’Inti Raymi ou « fête du soleil »), Puca Pucara, Tambo Machay et Qenko. Possibilité (sans supplément) d’assister à un spectacle de danses et musiques andines folkloriques au centre d’arts natifs en soirée. Dîner. Nuit à l’hôtel Amaru.

 

Jour 12: CUSCO - VALLÉE SACRÉE                            Vendredi 2 Avril

Repas : petit-déjeuner + dîner

Départ, après le petit-déjeuner (7h30), en direction de la Vallée Sacrée des Incas. Cette région, située 600m plus bas que Cusco, bénéficie d’un climat agréable et de sols fertiles dont les Incas ont su tirer profit. Premier arrêt après environ une heure de route au village typique de Chinchero et visite de son église baroque. Reprise de la route pour la découverte d’une véritable curiosité naturelle en pleines montages : les salines de Maras. Trajet ensuite vers Pisac (1h) pour la visite du marché local et des ruines de Pisac, considérées comme les plus importantes après celles de Machu Picchu et qui dominent la Vallée Sacrée. La dernière visite se fera à Ollantaytambo afin d’y découvrir l’ancienne forteresse inca. Court trajet (20 minutes) jusqu’à Urubamba. Dîner. Nuit à l’hôtel Amaru (2 étoiles) à Urubamba.

 

Jour 13: VALLÉE SACRÉE - MACHU PICCHU – AGUAS CALIENTES   Samedi 3 Avril

Repas : petit-déjeuner + dîner

Transfert en matinée à Ollantaytambo (20 minutes) pour prendre le célèbre train des Andes qui serpente dans la montagne jusqu’à Aguas Calientes (1h25). Navette ensuite en matinée jusqu’à l’entrée du site et visite complète du plus célèbre des sites incas. La découverte du plus spectaculaire site du continent sera l’apothéose du voyage avec ses secteurs agricoles, ses secteurs urbains et ses incroyables constructions à flanc de montagne. Possibilité de profiter du site jusqu’à la fermeture en fin d’après-midi. Dîner. Nuit à l’hôtel Presidente (2 étoiles).

 

Jour 14: AGUAS CALIENTES – CUSCO                        Dimanche 4 Avril

Repas : petit-déjeuner + dîner

Retour en matinée jusqu’à Ollantaytambo (1h25) en train puis transfert à Cusco (2h). Retour Après-midi libre de repos. Dîner. Nuit à l’hôtel Amaru.

 

Jour 15: CUSCO                                                  Lundi 5 Avril

 

Repas : petit-déjeuner

Journée libre à Cusco pour profiter de la ville avec ses petites ruelles caractéristiques, la richesse de son artisanat et de ses Musées. Nuit à l’hôtel Amaru.

   

Jour 16 : CUSCO – LIMA – DÉPART LIMA                    Mardi 6 Avril

Repas : petit-déjeuner

Transfert (15 minutes), après le petit-déjeuner, à l’aéroport de Cusco pour un court vol (1h15) à destination de Lima. Départ pour la visite du Musée Larco Herrera qui abrite une superbe collection de vestiges des civilisations précolombiennes. Transfert ensuite à l’aéroport pour le vol international de départ.

 

 

Sont inclus dans ce circuit :

l’hébergement dans les hôtels mentionnés (ou équivalent selon les disponibilités) avec tous les petits-déjeuners, en chambre double

les repas mentionnés

le vol intérieur Cusco/Lima

le survol des lignes de Nazca (commentaires assurés par le pilote en Anglais)

l’ensemble des excursions décrites en service privé SAUF pour les îles Ballestas (bateau partagé)

des guides locaux francophones pour les différentes visites et excursions

les entrées sur les sites et monuments

les transferts en véhicules privés

les transports :

minibus privés avec chauffeurs pour les trajets terrestres

train (2ème classe) et navette pour le Machu Picchu

bateau pour les îles Ballestas et pour le lac Titicaca

 

 Ne sont pas inclus :

le vol international

les taxes d’aéroport (31 USD pour un vol international, 5.84 USD pour un vol national, 6.80 USD pour le survol des lignes de Nazca : tarifs en vigueur au moment de l’élaboration du programme).

les repas non mentionnés

les boissons

les activités précisées comme optionnelles

les pourboires

les dépenses personnelles

 

 

Remarque :

- Pour les îles Ballestas, le bateau est partagé (20 places) et les commentaires sont assurés en anglais et en français. 


 

CONDITIONS GENERALES ET PARTICULIERES DE VENTE

 Inscription : l’inscription sera considérée comme effective avec le versement d'un acompte représentant 35 % du montant total des prestations, le solde du prix des prestations devra être réglé 15 jours avant le début des prestations.

En cas d’annulation : Si le client est amené à annuler son voyage, les sommes versées seront remboursées sous réserve des retenues suivantes :

Si le désistement a lieu :

  • Plus de 30 jours avant le départ: la totalité des sommes versées sera remboursée.
  • De 30 jours à 20 jours avant le départ : 50 % de l'acompte versé sera retenu.
  • Moins de 20 jours avant le départ : 100% de l'acompte versé sera retenu.

En cas de différent, un règlement à l'amiable sera proposé. Les tribunaux péruviens seront les seuls compétents en cas de litige devant la justice.

 

Assurance: Il est très vivement conseillé de souscrire une assurance assistance rapatriement (dans le cas où vous avez payé votre billet d'avion avec votre carte Visa, vous êtes actuellement assurés de fait - vous pouvez vous renseigner à ce sujet).

Dans le cas où vous ne souhaitez souscrire aucune assurance, vous devrez signer une décharge de responsabilités, exonérant TERRES MAGIQUES DES INCAS.

 

Responsabilités : chaque participant doit prendre à sa charge l'obtention de tous les documents exigés par les autorités des pays visités (passeport, vaccins etc…).

TERRES MAGIQUES DES INCAS n'est pas responsable en cas de retard ou d'impossibilité d'un participant de présenter des documents en règle. Les frais occasionnés à cette occasion sont à la charge du client.

 

Risques : Chaque participant est conscient qu’il peut courir certains risques (éloignement des centres médicaux, état des routes etc…). Il les assume en toute connaissance de cause et s'engage à ne pas faire porter la responsabilité des accidents pouvant survenir à TERRES MAGIQUES DES INCAS ou aux guides ou aux différents prestataires.

 

Si les circonstances l'imposent et en particulier pour assurer la sécurité mais aussi pour des raisons climatiques ou des événements imprévus, TERRES MAGIQUES DES INCAS se réserve le droit directement ou par l'intermédiaire de ses accompagnateurs de substituer un moyen de transport, un

 

 

 

hébergement, un itinéraire à un autre, ainsi que les dates ou les horaires de départ, sans que les participants puissent prétendre à aucune indemnité.

 

 

Transport aérien : Si votre voyage est modifié à cause d'une perturbation du trafic aérien, nous ne pouvons être tenus pour responsables. Les frais en résultant resteraient à votre charge.

29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 16:59

QUOI METTRE DANS SA VALISE ?

Quelle que soit la destination, cette question, nous nous la posons toujours avant de partir en voyage. Là, en l'occurrence, nous partions à 17.000 Km et dans l'émisphère sud. Alors ... Quoi mettre, quoi emporter ???

Se souvenir avant tout, d'une chose : les compagnies aériennes sont intraitables sur le poids des bagages (se renseigner auprès de sa compagnie, les poids variant de l'une à l'autre - en moyenne entre 20 et 23 Kg pour un bagage en soute par personne).

La taxe à payer en cas de dépassement est élevée. Donc, il est conseillé de peser sa valise avant de partir et de prévoir une marge, soit en soute, soit en bagage à main, pour les souvenirs que l'on ramène.

En ce qui concerne le climat, la première chose à savoir, c'est que le Pérou est situé dans l'émisphère sud : les saisons sont donc inversées. 

 Comme le dit Philippe Pierre sur son site "La notion de saison perd quelque peu de son sens dans cette zone intertropicale et il existe 2 périodes principales"

- une période sèche qui va d'Avril à Septembre

- et une période humide d'Octobre à Mars.

Mais tout est relatif. Le temps peut varier sur de courtes distances en fonction de l'altitude et des régions visitées.

Il nous est même arrivé - à l'époque où nous y étions -, dans la région de CUZCO notamment, de connaître trois types de temps dans la même journée : frais la nuit, chaud, voire très chaud dans la journée et dans le même temps, froid parce que le ciel s'était couvert (avec ou sans pluie).

Sans prétention, voilà ce que nous avions mis dans nos valises sachant que la meilleure chose à faire c'est d'adopter la technique de l'oignon :

-  des vêtements que l'on peut "superposer" pour pouvoir les enlever si besoin, comme les différentes pelures.  

vetement superposés

- Aucun de nous n'avait pris d'anorak ou doudoune : simplement un ou deux vêtements chauds genre veste polaire (toujours rechercher à optimiser la légereté de la valise)

vetements chaud dans valise

vetement poncho

- un poncho en plastique - léger, prenant peu de place, et protégeant également le sac à dos  - pour la pluie. On peut s'en procurer sur place pour 3 soles (même pas un euro !) 

vetement casquette  

- de bonnes chaussures (de marche pour les visites et notamment le Machu Pichu, mais également des chaussures légères à porter pieds nus ). Bref, des chaussures dans lesquelles on se sent comme dans des pantoufles !!

Personnellement, j'avais amené trois paires de chaussures (marche, ville et crocs) et j'ai tellement souffert de la chaleur   que j'ai visité le Pérou en crocs !!, ce qui a fait rire pas mal de monde, mais le principal c'est de se sentir à l'aise.

- chapeau - de paille, bob, casquette ... (en ce qui me concerne, j'avais pris celui que j'avais ramené d'Australie, ce qui m'a valu le surnom de Crocodile Dundee sur les Iles Ballestas).

vetement chapeau

vetement chapeau péruvien

- médicaments habituels (ne pas oublier l'ordonnance) et se renseigner également auprès de son médecin pour le mal des montagnes  en fonction de son vécu, de sa forme... etc.

- voir aussi

Je pense avoir fait le tour de la question. Si toutefois vous souhaitez d'autres renseignements n'hésitez pas à nous contacter (le formulaire de contact est en haut à droite)

7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 07:00

Tout a commencé en Octobre 2009 avec l’agence de voyages péruvienne « Terres magiques des Incas » - ( suivez le lien ça en vaut la peine).

Notre groupe était composé de 6 personnes :

- deux couples de plus de 50 ans et un « binôme féminin» (même tranche d’âge)

 

Philippe PIERRE,

Philippe PIERRE


le responsable de Terres Magiques – un français marié à une péruvienne - que ma sœur avait rencontré 5 ans plus tôt alors qu’elle se rendait pour la première fois au PEROU - nous a envoyé une proposition de circuit privé adapté à nos souhaits.


Une fois le projet finalisé, nous avons payé 35 % du montant en Décembre 2009 via PAYPAL (l’agence ne disposant pas au moment où j’écris d’un moyen de paiement direct par CB) et le solde 15 jours avant le départ.

Après une visite chez notre médecin respectif pour prévoir les remèdes inhérents aux petits bobos habituels, mais surtout pour prévenir le mal des montagnes (j'en reparlerai longuement le moment venu), nous sommes partis le 22 Mars 2010 sur KLM (MARSEILLE 6h40– LIMA via AMSTERDAM). arrivée à LIMA à 18 heures pile, heure locale après 13 h de vol transatlantique.

Nous avons choisi nos places dès que le plan de la cabine a été diffusé sur internet.

Un vol tout ce qu’il y a de plus tranquille.

Une chose,toutefois, l'un de nous a fait un malaise vagal au milieu de l’Atlantique suite au confinement !!. L’équipage très inquiet et aussi efficace qu'inquiet !!, l’a transféré sur l’un des sièges avec plus d'espace en première ligne (qui n'étaient pas disponibles au moment de la réservation sur internet).

 

UN PREMIER CONSEIL :

Lorsque l'on fait ses bagages pour un de ces pays lointains, on se demande toujours quoi emporter pour offrir une fois sur place aux gens et aux enfants du pays : 

- et bien, pensez à un gros stock de "chouchous" et barrettes pour les petites filles,  (nous avons été "rançonnées" de toutes les nôtres sur le lac TITICACA !!)

- Une guide, toujours sur ce même lac, nous a dit qu'elle avait énormément aimé les fromages (et notamment "la Vache qui rit" !) que des touristes lui avaient offert : de véritables bonbons nous a-t-elle dit

- Pensez également à du savon - type savon de Marseille - très apprécié par les locaux (c'est l'expression utilisée par les guides pour parler des Péruviens)

Contact

Pour nous contacter,
cliquez ci-dessous :

E MAIL

Coups de coeur

DESTINATION AMERIQUE DU SUD viventura

------ 

LOGO-PERUVEO.gif

  ------------

 

TERRES PERUVIENNES

logo-terres-peruviennes.gif

  PASIOANDINA

logo-passion-andina.gif

 

DESTINATION VIETNAM AGENDA TOUR

PLANETE-VIETNAM.jpg

DESTINATION MONDE

(un site plein de ressources)

logochris_120x120.jpg

ARTISANAT PERUVIEN

inca-ayar-perou.jpg